← retour

RECRUTEMENT

INTERVIEW

Du Conseil d'orientation des retraites au conseil en stratégie et management : Manon Dubois témoigne !

Nous recrutons toute l’année des consultants de métier, aguerris, mais aussi des professionnels de la santé, de l’emploi ou de la retraite disposant d’une expertise sectorielle éprouvée et du coup d’œil de l’initié. Du Conseil d’orientation des retraites au conseil en stratégie et management, Manon témoigne d’une transition plus que réussie !

Avant de nous rejoindre, tu n'avais jamais exercé le métier du conseil : qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer ?

Avant de rejoindre YCE j'ai travaillé pendant plusieurs années dans le secteur public en tant que chargée d'études, et j'avais envie de découvrir un nouveau milieu, stimulant et dynamique. Ma formation de Master portait sur les métiers du conseil, j'avais gardé comme objectif de me tourner vers le métier de consultant, et après une belle expérience de 4 ans sur un même poste, ça a été pour moi le bon moment pour prendre ce tournant dans ma carrière.

Comment s’est passée l’acclimatation ?

J'ai été très bien entourée à mon arrivée chez YCE, et j'ai pu profiter rapidement de formations (universités d'été notamment) sur l'ensemble des champs de la protection sociale et du métier de consultant qui ont facilité mon intégration.

Ma connaissance du secteur de la retraite a été également valorisée et j'ai pu partager mon expérience avec les consultants, particulièrement au sein d'un centre de compétence dédié à la retraite, ce qui m'a rassurée et m'a aidé à trouver ma place au sein du cabinet.

De plus, j'ai été très bien accompagnée à mon arrivée sur mission, par les consultants comme le management, que ce soit sur les aspects techniques ou métiers.

Un an après, quel bilan ?

Un bilan très positif ! Il n'est pas évident de changer de voie, mais c'est une expérience réussie.

J'ai beaucoup appris en un an, motivée par l'intérêt que je porte au secteur de la protection sociale et à ma mission ainsi que par l'exigence du cabinet

J'ai débuté consultante junior et, grâce à la confiance qui m'a été accordée, j'ai pu évoluer en tant que consultante senior, avec de nouvelles perspectives et responsabilités telles que l'encadrement d’un consultant sur mission.

Tu n'avais peut-être jamais pratiqué le métier du conseil, mais après ton passage au Conseil d’orientation des retraites tu connaissais assurément (en tout ou partie) la protection sociale : comment mets-tu à profit cette expérience au quotidien ?

Même si actuellement je ne travaille pas sur une mission pour un acteur du secteur de la retraite, mon expérience me permet d'avoir les prérequis pour comprendre l'environnement dans lequel se déroule la mission : quel est le rôle des organismes de protection sociale ou qu'est-ce qu'une cotisation sociale par exemple. C'est un réel avantage sur la plupart des missions et permet une plus rapide montée en compétence.

Par ailleurs, je mobilise au quotidien d'autres compétences plus générales acquises lors de mes expériences précédentes, de la rédaction de notes à l'animation de réunions.

Les consultants s'investissent aussi dans les centres de compétences visant à renforcer l'expertise du cabinet dans les secteurs clés et j'ai rejoint le groupe dédié à la retraite afin de partager mon expérience mais aussi d'élargir mes connaissances de la retraite obligatoire au domaine de la retraite supplémentaire que je maîtrisais beaucoup moins.

Peux-tu nous parler de ton quotidien en mission (et au-delà) justement ?

Depuis plusieurs mois, je travaille sur une mission pour un service publique numérique sur les données sociales, dont le but est d'accompagner les organismes et les déclarants dans la mise en œuvre de la DSN et le déploiement des nouvelles fonctionnalités. Par exemple, nous accompagnons la fonction publique et les organismes complémentaires dans le cadre de la Protection Sociale Complémentaire à l'ensemble de la Fonction Publique d'Etat, de manière à s'assurer que toutes les informations nécessaires à la bonne gestion des contrats collectifs de complémentaire santé des fonctionnaires circulent bien entre les employeurs et les organismes.

Cette mission me permet de travailler sur beaucoup de sujets différents et directement en lien avec les acteurs de la protection sociale.

Et pour finir : que dirais-tu à un professionnel de la protection sociale qui hésiterait à se lancer dans le conseil faute d’expérience dans le métier ?

De ne pas hésiter ! Le métier de consultant est très polyvalent, et détenir une expérience sectorielle dans le domaine de la protection sociale est un véritable avantage. Pour le reste, l'engagement, la curiosité et la motivation de découvrir un nouveau métier sont les éléments clés pour se lancer dans ce nouveau projet.

Propos recueillis par Lucas Schneider

Télécharger le PDF
Elisabeth Humbert-Bottin

Entretien avec Elisabeth Humbert-Bottin : quel usage des données sociales pour la modernisation des prestations ?

Transition numérique et écologique formation professionnelle

La formation professionnelle en transition(s) : l'essentiel de la table-ronde

La formation professionnelle en transition(s) | La parole à Nathalie François (YCE partners)

La formation professionnelle en transition(s) | La parole à Nathalie François (YCE partners)

Gaudérique Barrière

Vers une juste prestation sociale : le chemin parcouru, le chemin à parcourir. Entretien avec Gaudérique Barrière.