← retour

RETRAITE & AUTONOMIE

ÉTUDE

Les seniors à l'épreuve de la crise : une vie sous cloche ?

« C’est une longue période, très longue… » soupire Marie-Anne, une « Alphonsine ». Les Alphonsines ce sont ces jeunes retraitées des Talents d’Alphonse qui, comme Marie-Anne, donnaient avant le confinement des cours particuliers et gardaient des enfants. Comme elle, ils sont nombreux ces « jeunes de plus de 60 ans » à trouver le temps long. Parce que leurs enfants et leurs petits-enfants leur manquent, parce que le confinement, on ne cesse de le leur répéter, est là pour les protéger eux avant tout. Et dans une certaine mesure c’est vrai, puisque près de 90% des victimes de l’épidémie avaient plus de 60 ans. Il n’empêche, les personnes âgées se sentent pointées du doigt et plus isolées que jamais. En France, près d’un tiers des 65-79 ans vivraient seuls chez eux. Et cette solitude, aggravée par le confinement, pousserait les seniors isolés à prendre des risques.

/Rompre l’isolement à distance

Face à ce constat, il est urgent d’agir. Mais comment agir, justement, sans exposer les seniors au virus ? Pour le Prif, pas question de suspendre complètement ses ateliers, qui contribuent à prolonger l’espérance de vie en bonne santé des retraités et à retarder au maximum la perte d’autonomie. En revanche c’est désormais à distance, sur Internet ou par téléphone, que les quelques 20.000 bénéficiaires du Prif entraînent leur mémoire et font un peu d’exercice. Et ça marche, nous dit Camille Mairesse, responsable du pilotage et du développement : chaque jour, c’est entre 400 et 600 seniors qui se connectent pour suivre des cours d'activité physique. Chez Les Talents d’Alphonse aussi on redouble d’effort pour lutter contre le sentiment d’isolement des seniors (et remonter le moral des nouveaux retraités, pour qui ces débuts confinés ne présagent rien de très réjouissant pour la suite...) en triplant par exemple le nombre de messages envoyés aux quelques dizaines de milliers de lecteurs du Monde selon Alphonse.

/Le défi de la fracture numérique

Toutefois, ces actions ont une limite bien connue : la fracture numérique. Jusqu’à un quart des jeunes retraités n’utilisent pas Internet. Et parmi ceux qui l’utilisent, le niveau de maîtrise et d’équipement reste inégal. « Trois quarts de nos bénéficiaires n’ont pas accès à la visio », témoigne Camille Mairesse. En temps de crise, atteindre les exclus du numérique et former les personnes âgées aux nouveaux outils constitue plus que jamais une urgence vitale./La délicate reprise du contact humain comme horizon et comme attente.

Mais cette solution n’est pas une panacée. En effet, les seniors qui n’utilisent pas Internet l’expliquent aussi par un manque d’intérêt. C’est pourquoi au Prif comme aux Talents d’Alphonse, on le répète : le numérique ne peut se substituer durablement au contact humain. Et il suffit de se rendre sur la page Facebook du Monde selon Alphonse pour trouver des dizaines de messages comme celui de Francine : après le déconfinement, elle espère « voir, embrasser, serrer dans ses bras ses enfants et petits-enfants, mais aussi ses amis, qui n’ont cessé d’être présents en visio et au téléphone. »

Néanmoins les seniors restent prudents et très inquiets pour leur santé comme en témoignent une étude récente et ce message d’une autre Alphonsine, qui s’empressera de « vérifier qu’elle n’a pas le virus ou bien qu’elle a des anticorps » avant d’aller voir ses petits-enfants, ou encore le message de cet Alphonse qui lui assure carrément qu’il « restera à la maison ! »

Redonner confiance aux seniors et garantir leur protection constituera donc un autre des nombreux défis qui attendent le Prif comme Les Talents d’Alphonse à la sortie du confinement.

Maud Le Bolloch, Romain Scoté, Lucas Schneider, le 07/05/2020.

Crédit photo : Nick Karvounis sur Unsplash

Télécharger le PDF

La juste prestation sociale : oui, mais tout de suite ? Entretien avec Frédéric Marinacce et Valérie Marty.

|

Ségur de la santé : nos interrogations, nos convictions

Protection de la santé mentale au travail : quel rôle pour les acteurs de la protection sociale ?

Protection de la santé mentale au travail : quel rôle pour les acteurs de la protection sociale ?

La réforme des retraites au-delà de l'âge de départ

Réforme des retraites : quels enjeux derrière l’âge de départ ?