← retour

RETRAITE & AUTONOMIE

ÉTUDE

Étude 2022 : Plan d'épargne retraite, les chiffres et témoignages

Une croissance du Plan d’épargne retraite qui ne doit pas masquer la nécessité de sensibiliser les jeunes actifs

YCE Partners dévoile une étude réalisée avec l’institut Infopro Digital dédiée au plan d’épargne retraite (PER)[1]. Tandis que la question du financement de la retraite est au centre du débat public, elle révèle notamment un intérêt grandissant pour les nouveaux contrats de type PER Assurance.

Parmi les principaux enseignements en chiffres :

L’année 2022 marquée par un développement positif pour le PER avec un intérêt grandissant chez les jeunes

Selon l’étude, le PER connaît une croissance continue. En mai 2022, le nombre de titulaires de PER était estimé à 5,2 millions pour un encours total de 54 milliards d’euros. Les nouveaux contrats de PER assurance dépassent pour la première fois le nombre de transferts : fin 2021, sur les 2,6 millions de titulaires d’un PER assurance, 1,4 million étaient de nouveaux assurés.

En parallèle, depuis un an, plusieurs acteurs de la bancassurance, du courtage et de la fintech notent chez les jeunes actifs un élan nouveau de souscriptions et d’alimentation de PER.

Il existe toutefois des obstacles limitant le nombre de souscriptions chez les jeunes

Des freins limitent néanmoins l’intérêt des jeunes actifs pour le PER. Parmi eux, les principaux demeurent la priorité accordée à l’investissement immobilier et un doute quant à l’importance de l’épargne retraite. Pourtant les atouts du PER sont nombreux : fiscalité avantageuse à l’entrée, financement de la retraite, possibilité de sortie anticipée en cas d’achat de résidence principale (produit assimilable à un PEL), investissement socialement responsable (ISR), etc.

Des enjeux de fond qui demeurent identiques à ceux de 2021 pour les acteurs du secteur

Pour les acteurs interrogés, la structuration du marché de l’épargne retraite et le développement d’activités de conseil plus personnalisées en cohérence avec les projets de vie des assurés et porteuses de confiance restent des défis essentiels.

Anthony Salic, Directeur général et Associé fondateur d’YCE Partners précise que la sensibilisation du public à l’épargne retraite ne peut être qu’un travail collectif :

Plus que jamais, l’État, les entreprises, les acteurs de la retraite doivent tous sensibiliser l’ensemble des actifs à l’épargne retraite. Cela passe par des efforts de simplification des produits PER et de pédagogie pour favoriser le fléchage de l’épargne dormante.

S’il est indéniable que les produits d’épargne retraite issus de la loi PACTE connaissent une dynamique de développement prometteuse, les acteurs s’accordent à dire, trois ans après le lancement, que le dispositif est perfectible et imaginent déjà les contours d’un PER V2 à la fiscalité et au contenu simplifiés. Ces évolutions souhaitées feront prochainement l’objet d’une étude approfondie par le cabinet YCE Partners.

[1] Étude réalisée sur la base de 10 entretiens menés en juillet/août 2022 avec des acteurs du secteur, représentants d'assureurs, bancassureurs, courtiers, institutions de prévoyance, gestionnaires d'actifs, mutuelles et entreprises de la fintech.

Pour aller plus loin :

  • Téléchargez le rapport d'étude synthétique ci-joint.
  • Contactez Anthony Salic (asalic@yce-partners.fr) pour accéder à l'étude détaillée.
  • Découvrez les convictions exprimées à l'occasion de la troisième édition de notre Matinale Retraite par huit professionnels du secteur pour renforcer l’offre d'épargne existante et son attractivité.
Télécharger le PDF
Marianne Kermoal-Berthomé

Entretien avec Marianne Kermoal-Berthomé : quel avenir pour les aides sociales attribuées sous conditions de ressources ?

Enquête : la réalité de l'innovation dans la protection sociale

Formation pro : des choix difficiles vont s'imposer

Acte 2 du Plan pauvreté : quelles mesures pour faire face à l’explosion attendue de la pauvreté ?